jeudi 13 février 2020

Satisfaction et fidélisation se passent aussi à la porte d’un restaurant

On entend souvent dire que le client est de plus en plus exigeant, qu’il veut tout pour rien, et qu’il est de plus en plus difficile de le satisfaire et encore plus de le fidéliser. Dans les années 80, on disait que l’objectif d’un restaurant était d’atteindre les 4 AS. Et ça fonctionnait, les consommateurs à cette époque se ruaient dans ces établissements. Ils n’en demandaient pas plus.

device is desktop
Je souhaite continuer malgré tout device is desktop